The group poses with juggling clubs

Understanding and Action

Katel Le Fustec has been the director of CSF – Canada since 2008. She leads a team comprised of James Saint Félix (Haiti), Brigitte Charpentier (Canada), and Montana Debor (USA), along with local Haitian artists. 

Katel Le Fustec

The International Day for the Elimination of Violence Against Women marks the beginning of the CSF – Canada tour to Haiti, in partnership with CWB – USA. Too often, the experience of displacement includes sexual or gender-based violence. This visit aims to reach victims of violence and to raise public awareness about the issue. Sixteen Days of Activism against gender-based violence is an international campaign aimed at ending all forms of discrimination against women and girls. The campaign also includes indigenous people, persons with disabilities, immigrants, children, youth and the elderly. I’m glad to work with the CWB team to make circus magic and address these issues! 

Part I

Today, we’re on the move. To prepare the new show, with more than 11 professional and amateur artists, we’ve used all of our collaborative tools: Exchange, listening and being together. Today we investigated space by creatively using our bodies, and did breathing exercises to prepare our minds for focus. These kinds of preparatory exercises stimulate our care for each other and free us from creative constraints. 

The local Haitian artists are from the suburbs, where violence is spreading its claws. We believe that our commitment to clowning, despite the economic situation these artists face, is an act of resistance. Today’s thought is: Create, in order to avoid indifference! 

Part II

Woman in yellow speaks and looks toward the cameraThe presence of our tour partner, Aksofam, makes today productive. Last year, CSF – Canada was incredibly grateful for the lively reception and conviction of this organization. We’re proud to join forces once again. Our reunion allows us to continue reflecting and exchanging ideas and information in a way that is very important. Despite the violence occurring in this neighborhood district, six members of the association came to our makeshift headquarters. These people assist women who have experience sexual violence. They feel bleak, but they do the work of Hercules. 

Why are women always subject to intimidation? We—the citizens, the artists, the women and children, directors of agencies—are in favor of the oppressed and we are engaged in reflection for real social change.

Together, we can unite our voices, talent and solidarity. We’re stronger together. We want to understand and act! 

Katel’s blog en français

16jours d’activisme #ContreLaViolence fondée sur le genre est une campagne internationale qui vise à mettre fin sur toute forme de #discrimination à l’égard des femmes et des filles. CETTE Campagne prend en compte aussi les autochtones, les personnes en situation de handicap, les nouvelles arrivantes et les nouveaux arrivants, les enfants, la jeunesse ainsi que les personnes âgées.

Nous sommes en marche! L’échange, l’écoute et l’être-ensemble sont des outils nécessaires à la préparation du nouveau spectacle impliquant plus de onze artistes professionnels et amateurs. Dès le début de la journée, nous avons investi l’espace par la mutation de notre corps, et de notre respiration grâce à des exercices permettant de préparer notre corps et notre esprit.

Tout cela stimule notre conscience de l’autre, nous libère des mutilations, des contraintes. Les artistes locaux sont tous issus des banlieues d’où la violence déploie ses griffes en ces jours. Nous croyons que notre engagement malgré la conjoncture est une forme de résistance et d’action. Le mot d’ordre : créer pour ne pas rester indifférent!

Tout en étant lucides et perspicaces aux thématiques de la violence faites aux femmes et des droits de la personne, nos actions artistiques que ce soit travailler sur la dramaturgie du spectacle ou l’atelier de dessin, les artistes n’écartent point l’idée première.

Notre journée a aussi été très productive par la présence de notre partenaire AKSOFAM. Malgré les violences qui surgissent dans le quartier de Martissant, six membres de l’association venant en aide aux femmes violentées sont venues nous rejoindre à notre quartier général situé à Mornes Hercule.

L’an dernier, lors de notre tournée de spectacles, notre troupe artistique avait été incroyablement reconnaissante par l’accueil vif et les convictions de cette association. Nous sommes fiers d’unir à nouveau nos forces à AKSOFAM qui œuvre avec acharnement dans ce bidonville des plus dangereux de Port-au-Prince.

Nos retrouvailles ont permis de poursuivre nos réflexions et les échanges qui nous animent vivement ces jours-ci, c’est-à-dire les 16 jours d’activisme contre la violence faites aux femmes et promouvoir les droits de la personne.

Nous sommes en marche et unissons notre voix, notre talent, notre solidarité! Ensemble, nous sommes plus forts, nous voulons comprendre et agir.

Pourquoi les femmes sont-elles toujours sujettes à l’#intimidation? Nous les citoyens, nous les artistes, nous les femmes, nous les enfants, nous les directeurs d’organismes, nous sommes en marche en faveur des opprimés et nous engageons la réflexion pour un véritable changement social.

Share this:
Support Us